Frères et sœurs Assalamualaikum!

 

Bart-Marsho prévoit d’organiser la prochaine conférence à Strasbourg le samedi 7 septembre, en l’honneur du Jour de l’indépendance de la République tchétchène d’Ichkérie. Le thème principal de la conférence, en plus de la date historique du Jour de l’Indépendance le 6 septembre 1991, sera la question de la désunion politique dans les rangs ischkeriens.

En tant que président de Bart-Marsho, une organisation qui s’efforce de consolider toutes les forces ischkeriennes depuis sa création, j’ai l’intention de lire un rapport sur l’état de nos affaires, les résultats de l’enquête sur la légitimité des gouvernements ischkeriens actuels menée fin 2017 et l’impasse politique dans laquelle nous avons été poussés par leur concurrence pendant la période la plus difficile nécessitant unité.

Les membres de Bart-Marsho, et en particulier les sept membres de l’équipe d’enquête, ont attendu deux ans dans l’espoir que les parties rivales seraient conscientes de la nécessité historique de l’unité et comprendraient l’essence des propositions de Bart-Marsho pour y parvenir. Les résultats de l’enquête n’ont donc pas encore été publiés.

Pendant deux ans, l’objectif était de laisser les passions se reposer après avoir discuté d’un sujet douloureux sans toucher aux détails de l’enquête sur les sentiments de qui que ce soit, afin qu’ils puissent réfléchir sobrement sur notre proposition, malgré le fait que de nombreux patriotes d’Ichkeria nous ont demandé de ne pas perdre de temps avec des politiciens qui avaient dépassé leurs ressources politiques. Mais je suis favorable à ce que l’on saisisse toutes les occasions de parvenir à une société équilibrée et de donner à tous les hommes politiques une chance de réaliser l’objectif stratégique de cette période historique, sans pression, de s’installer, sans nuire à l’honneur de personne.

Toutes ces mesures, qui ont été extrêmement douces pour le psychisme de nos politiciens, n’ont donné aucun résultat. Il est évident qu’ils ne sont plus capables d’obtenir des résultats politiques et qu’ils ne sont même plus capables de passer le relais avec dignité, et pire encore, ils constituent un obstacle au développement du processus politique à Ichkeria.

Tous ceux qui sont prêts à lire les rapports sur ce sujet ou à les écouter attendent la conférence du 7 septembre à Strasbourg. Les détails concernant le lieu de la conférence seront précisés plus près de la date de l’événement.